Règlements

Règlements de la ligue de soccer Série Saint-Lambert (SSL)

Soccer à 7×7

Structure de la ligue

  1. La ligue est sanctionnée par l’ASSL qui en assume la responsabilité.
  2. Toute personne reliée à une équipe de la ligue trouvée coupable de délit par le commissaire est passible d’une sanction pouvant aller jusqu’à l’expulsion.
  3. L’expulsion d’un joueur ou d’une équipe de la ligue relève du comité de discipline de l’ASSL.
  4. Le comité de discipline est composé du commissaire, du VP senior et d’au moins un membre du Conseil d’Administration de l‘ASSL.
  5. L’ASSL est responsable de la nomination et/ou l’embauche de capitaines pour les équipes de la SSL.
  6. L’ASSL est responsable de l’inscription des joueurs ainsi que de leur affiliation auprès de l’Association régionale de soccer de la Rive-Sud (ARSRS) ou tout autre regroupement.
  7. Le capitaine est responsable de former son équipe par des contacts directs avec des joueurs de sa connaissance et en tenant compte des inscriptions reçues individuellement par l’ASSL.
  8. Aucun joueur AAA, collégial ou universitaire n’est admissible à jouer en deuxième division. Un maximum de 2 joueurs AA peuvent jouer dans une équipe de deuxième division. Il n’y a pas de limitation pour la première division.
  9. Un joueur régulier n’est éligible à jouer que s’il est dûment inscrit à l’ASSL.
  10. Tout achat et tout engagement financier doivent être autorisés par l’ASSL ou par un membre dûment autorisé. Aucun remboursement d’achat et aucun engagement financier ne seront remboursés sans autorisation préalable.
  11. Aucunes commandites ne bénéficiant pas directement à l’ASSL ou à la SSL ne seront acceptées.
  12. Le responsable de l’équipe a le mandat de s’assurer du respect de la propreté du lieu.

Administration de la ligue

  1. Les paiements dus aux saisons doivent être payés à 50%, 1 semaine avant le début de la saison et doivent être complétés à 100% à la 3e
  2. Pour toute infraction au règlement d’enregistrement incluant la libération, le transfert, les frais de saison et l’obtention du passeport des joueurs, l’équipe fautive pourrait être déclarée forfait et pourrait être passible des sanctions prévues.
  3. Le nombre d’équipes est fixé par la ligue selon le nombre des joueurs inscrits.
  4. La formation des équipes peut être effectuée d’une manière privée par un capitaine et en incorporant les joueurs individuellement inscrits.
  5. Le commissaire peut appeler un éventuel repêchage pour s’assurer que tous les joueurs inscrits ont été affectés à une équipe.

Championnat

  1. Le classement se fera par l’addition des points :
    1. Match gagné : 3 points
    2. Match nul : 1 point
    3. Match perdu : 0 point
    4. Match forfait : -1 point
  2. Une équipe accusant un retard de plus de 10 minutes à l’heure de début de match prévue à l’horaire perd automatiquement le match par forfait.
  3. Un match perdu par forfait le sera par le compte de 3 à 0. Les buts ne seront pas décernés à aucun des joueurs.
  4. En cas d’égalité des points, le classement des équipes est établi de la façon suivante:
    1. Les matchs directs entre les 2 équipes égales.
    2. En tenant compte de la différence entre les buts marqués et les buts concédés dans les matchs joués entre les équipes ex æquo.
    3. En tenant compte de la différence entre les buts marqués et les buts concédés par chacun d’elle pour l’ensemble de la saison.
    4. En favorisant l’équipe ayant le plus de victoire.
    5. En favorisant l’équipe ayant marqué le plus grand nombre de buts au total pour l’ensemble de la saison.
    6. En faisant jouer un match barrage entre les deux équipes ex æquo, match qui doit déterminer un gagnant. Prolongation (but en or) et tirs du point de réparation si nécessaire. La détermination du jour, de l’heure et du terrain où sera joué ce match se fera après accord entre les équipes concernées.
  5. En cas de triple égalité, le différentiel de but sera utilisé pour déterminer le classement final.

Finales

  1. Il y aura des finales à la fin de la saison de classement.

Le ballon

  1. Un ballon de taille no 5 sera utilisé. Les ballons seront fournis par l’ASSL.

Nombre de joueurs

  1. Le capitaine est responsable de former son équipe par des contacts directs avec des joueurs de sa connaissance et en tenant compte des inscriptions reçues individuellement par l’ASSL.
  2. La partie sera jouée par deux équipes comprenant chacune au maximum 7 joueurs sur le terrain, dont l’un sera le gardien de buts. Un minimum de 5 joueurs par équipe doivent être présent afin de débuter la partie.
  3. Le nombre de joueurs habillés et aptes à jouer physiquement est fixé à : 15.
  4. Les équipes doivent compter au moins 11 joueurs (soccer à 7) pour évoluer dans la SSL et un maximum de 18 joueurs par liste d’équipe.
  5. Tous les joueurs doivent être inscrits sur la liste d’équipe mis-à-jour par le commissaire 24 h avant de prendre part à un match.
  6. Une équipe présentant moins de 5 joueurs est déclarée forfait.

Remplaçants

  1. Un joueur ne pouvant pas se présenter à une partie peut se faire remplacer par un joueur préalablement non inscrit à l’ASSL en autant que :
    1. Le joueur remplaçant soit inscrit à l’ASSL.
  2. Le capitaine du joueur remplaçant doit s’assurer que le joueur remplaçant a l’équipement adéquat et qu’il est conforme au règlement #35.
  3. Un joueur qui est inscrit sur une liste d’équipe ne peut prendre part aux matchs d’une autre équipe de la même division.
  4. Une entrave aux règlements #33 à #34 amènera directement à un forfait pour l’équipe fautive.
  5. Le commissaire se garde le droit de permettre un transfert de joueur advenant une situation exceptionnelle.

Équipement des joueurs

  1. L’équipement obligatoire d’un joueur comprend
    1. Un maillot numéroté, des culottes courtes et des bas fournis par l’ASSL.
    2. Des protège-tibias rigides (entièrement couverts par les bas) et des chaussures de soccer fournis par le joueur.
  2. L’équipement et/ou la tenue d’un joueur ne doit, en aucun cas, présenter un danger quelconque pour lui-même et/ou pour les autres.

Durée de la partie

  1. La partie sera de deux périodes égales : 2 X 30 minutes pour la saison estivale et 2 X 25 minutes pour la saison hivernale.
  2. La pause entre les deux mi-temps est de 5 minutes.
  3. Les parties doivent débuter à l’heure prévue. L’équipe fautive perd par forfait après 10 minutes de retard.
  4. Pour un match devant absolument déterminer un vainqueur, il y aura deux demies de prolongation d’une durée de 5 minutes, avec but en or pour la saison estivale. À l’hiver, le match ira directement aux penaltys (3 tirs) vu la limitation des heures de plateaux.

Le coup d’envoi

  1. Le choix des camps et du coup d’envoi sera tiré au sort. L’équipe, favorisée par le sort, aura le privilège de choisir son camp, l’autre équipe aura le coup d’envoi.

Ballon en jeu ou hors-jeu

  1. Identique aux Lois du Jeu de la FIFA.

Hors-jeu

  1. La Loi du hors-jeu ne s’applique pas au soccer à 7.

Changements

  1. Les changements peuvent se faire en tout temps, pourvu que le nombre de joueur sur le terrain ne dépassent pas le nombre de 7 (incluant le gardien
  2. L’équipe ne peut pas prendre avantage de la position du changement.

 

Ballons

  1. La ligue fournie les ballons de matchs.
  2. Si le ballon sort du terrain, l’équipe du côté du terrain où le ballon sort, un joueur du banc de l’équipe doit aller récupérer le ballon.

 

Fautes et comportement antisportif

  1. Tel que décrit dans les Lois du Jeu de la FIFA.
  2. Aucune prise de ballon par geste glissé (tacle) ne sera acceptée par les arbitres et sera sanctionné d’un coup franc direct.
  3. Politique de violence verbale et physique

 

Un joueur qui sacre ou emploie un langage vulgaire envers l’arbitre ou quelconque joueur de la SSL se verra automatiquement donner un match de suspension. Lors de la 2e incidence, le joueur se verra donner 3 matchs de suspension. Enfin,  à la 3e occurrence, le joueur sera expulsé de la ligue pour le restant de la saison.

Un joueur qui agit de façon violente envers quiconque relié à la ligue se verra donner automatiquement 3 matchs de suspension. À la 2e incidence de même nature, le joueur sera expulsé de la ligue pour le restant de la saison.

La politique sur la violence verbale et physique s’applique sur toute l’enceinte des installations de la ligue (hiver : Complexe Bell, été : PVM3). Ces installations incluent les terrains, les estrades, les vestiaires, le bar, le stationnement, etc.

Chaque fois qu’un joueur se fait donner un ou plusieurs matchs de suspension, l’arbitre devra remettre un rapport des incidents aux commissaires de la ligue.

Les commissaires de la ligue se réservent le droit de revenir sur une décision ou d’imposer des sanctions plus importantes dans certaines situations particulières.

Pour revenir au jeu, le joueur sanctionné doit purger sa suspension et payer une amende de 10$ pour violence verbale et 50$ pour violence physique. Il ne peut revenir au jeu si ces 2 actions n’ont pas été complétées.

 

Coup franc

  1. Si le ballon touche le plafond d’un centre intérieur, un coup franc est donné à l’équipe adverse à l’endroit perpendiculaire au point du plafond touché par le ballon.
  2. Pour le coup franc, le ballon doit être placé à l’arrêt, les adversaires ne pouvant s’en approcher à moins de 6 m mais les coéquipiers peuvent se placer où bon leur semble.
  3. Le ballon peut être botté dans n’importe quelle direction, mais le joueur ne pourra le jouer une 2ème fois de suite.
  4. Le ballon sera considéré en jeu lorsqu’il est botté et a bougé.
  5. Si le ballon pénètre directement dans le but de l’équipe adverse, le but est accordé.
  6. Le joueur qui commet une des dix fautes majeures des règlements de la FIFA, dans sa propre surface de réparation, sera pénalisé d’un coup de pied de réparation.
  7. Une faute commise dans la boite de réparation sera sanctionnée comme suit :
    1. Une faute passible d’un coup franc direct sera sanctionné d’un penalty.
    2. Une faute passible d’un coup franc indirect sera reprise par un coup franc direct à l’extérieur de la surface de réparation.

Coup de pied de réparation ou penalty

  1. Un coup de pied de réparation sera botté depuis le point de réparation situé à 7 m du centre de la ligne de but.

Suspensions

  1. Le nombre de matchs de suspension versus le nombre de cartons jaunes et rouges accumulés va comme suit :
    1. 3 jaunes = 1 match
    2. 5 jaunes = 2 matchs
    3. 6 jaunes = 3 matches
    4. Comité de discipline à partir du 7ème jaune
    5. 1 rouge = 1 match
    6. 2 rouges = 2 matchs
    7. Comité de discipline à partir du 3ème rouge

L’arbitre

  1. L’arbitre doit porter un équipement adéquat et, en évidence sur son uniforme, un écusson attestant son niveau de qualification.
  2. Un arbitre est désigné pour diriger chaque match. Son autorité et l’exercice des pouvoirs qui lui sont conférés par les Lois du Jeu commencent dès qu’il pénètre sur le terrain de jeu.
  3. L’arbitre doit vérifier la feuille de match; il doit s’assurer de l’identité des joueurs avant le début du match et ne pas laisser jouer ceux qui ne peuvent pas présenter un passeport dûment enregistré pour la saison en cours.
  4. Il veille à l’application des Lois du Jeu.
  5. Il prend note de ce qui ce passe, remplit les fonctions de chronométreur et veille à ce que le match ait la durée réglementaire ou convenue, en y ajoutant toute perte de temps due à un accident ou à toute autre cause.
  6. Il aura le pouvoir discrétionnaire d’arrêter le match pour toute infraction aux Lois du Jeu; de suspendre ou d’interrompre définitivement le match chaque fois qu’il l’estime nécessaire en raison des circonstances, dont l’intervention des spectateurs ou d’autres motifs.
  7. Il a le pouvoir d’adresser un avertissement à tout joueur ayant une mauvaise tenue ou une attitude incorrecte et même l’exclure s’il persiste. De plus, l’arbitre doit noter sur la feuille de match, la raison de l’avertissement ou de l’expulsion.
  8. Il a le pouvoir d’exclure définitivement du terrain et de ses abords tout joueur ou entraîneur qui, à son avis, est coupable de comportement irresponsable, de brutalité ou tient des propos injurieux, grossiers ou observe un comportement antisportif.
  9. Il arrête le match s’il estime qu’un joueur est sérieusement blessé, le fait transporter hors du terrain aussitôt que possible, en autorisant immédiatement la reprise du jeu. Si un joueur est légèrement blessé, le match est arrêté lorsque le ballon aura cessé d’être en jeu. Un joueur capable de se rendre jusqu’à la ligne de touche, ne recevra pas de soins sur le terrain de jeu.
  10. Il doit faire en sorte que tout joueur ayant une plaie ouverte suite à une blessure, quitte le terrain de jeu pour se faire soigner.
  11. Il peut toujours revenir sur sa décision pour autant que le jeu n’ait pas repris.
  12. Lorsqu’il a décidé d’appliquer la clause de l’avantage et que l’avantage présumé ne se réalise pas à ce moment, il doit sanctionner la faute initiale.
  13. Il doit s’assurer que les joueurs ne portent pas de bijoux ou accessoires.
  14. Il doit remplir correctement et complètement toutes les feuilles de matchs et les remettre directement à l’ASSL.

 

 

Les devoirs de l’arbitre

  1. L’arbitre doit :
    1. Se présenter sur le terrain au moins 15 minutes avant l’heure prévue du match.
    2. Faire l’inspection du terrain et rapporter toute anomalie sur ce dernier ou en interdire l’accès, s’il juge que le terrain est devenu dangereux.
    3. Vérifier l’équipement et le passeport des joueurs.
    4. Demander à tout joueur d’ajuster son équipement, s’il comporte un élément de danger pour lui ou pour les autres joueurs.
    5. S’assurer que tous les joueurs sont inscrits sur la feuille de match, de rayer les joueurs absents et de mettre leur numéro, tout en interdisant l’accès au banc des joueurs à toute personne qui n’apparaît pas sur cette dernière.
  2. L’arbitre doit :
    1. Noter le numéro du joueur de tous les buts.
    2. Des avertissements et expulsions (avec explications).
    3. Du nom de tout joueur gravement blessé et de la nature de sa blessure.
    4. Des anomalies du terrain, s’il y a lieu.
    5. Il signe en n’oubliant pas d’inscrire son numéro d’enregistrement.
    6. Il prend note de tous les événements survenus durant le match, ainsi que de l’heure du début et de la fin du match.
    7. Il remet la feuille de match au commissaire.

Absence de l’arbitre

  1. En l’absence de l’arbitre, les deux équipes en présence peuvent s’entendre sur la nomination d’une personne pour officier le match. La personne choisie doit avoir suffisamment de connaissances et de compétences pour officier ce match. Les entraîneurs devront indiquer le nom de cette personne et leur accord sur la feuille de match.

Les arbitres assistants

  1. Il n’y a pas d’arbitres assistants au soccer à 7.

Passeports

  1. L’ASSL est responsable de la nomination et/ou l’embauche de capitaines pour les équipes de la SSL.
  2. L’ASSL est responsable de l’inscription des joueurs ainsi que de leur affiliation auprès de l’Association régionale de soccer de la Rive-Sud (ARSRS) ou tout autre regroupement.
  3. Une fois les équipes montées aucun changement ne peut être effectué sans l’accord du commissaire et des capitaines en question lors du transfert.
  4. À tout moment, la ligue se réserve le droit d’effectuer des transferts de joueurs afin d’équilibrer le talent des équipes.

Sanctions

  1. Pour toute infraction au règlement, les sanctions suivantes seront imposées :
    1. Tous les matchs où une équipe a aligné un joueur inéligible sont forfaits à l’adversaire.
    2. Si une équipe a aligné un joueur qui a été enregistré sous de fausses représentations, le match est forfait à l’adversaire.
    3. Toute équipe ayant utilisé un joueur sous une fausse identité ou par fraude à l’enregistrement passera devant le comité de discipline.
  2. Tout incident jugé majeur sera porté devant le comité de discipline.